Fukushima – un liquidateur témoigne  : « C’est l’enfer »

Takehiro – le prénom a été changé – n’est pas autorisé à parler aux médias, mais il a accepté de rencontrer un journaliste de Rue89. Avant le tsunami qui provoqua l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima Daiichi, Takehiro était chauffeur de camion, et vivait loin de là.

« Quand j’ai vu ça à la télé, je me suis dit que le pays allait sombrer dans le chaos. Il fallait que je fasse quelque chose pour le Japon. C’est à notre génération de faire cela. Pas aux jeunes. »

Takehiro fait partie des 3000 liquidateurs, ces personnes chargées de décontaminer la centrales et ses abords. Takehiro témoigne, des conditions de travail infernales, des collègues qui meurent, des fuites d’eau très radioactives dans le Pacifique, de ce travail de décontamination dont même Tepco affirme qu’il prendra encore 40 ans.

« Je suis prêt à donner ma vie pour mon pays. Je pense que ce qui se passe ici, c’est comme une guerre. Fukushima Daiichi c’est notre champ de bataille… »

Lire la suite : Rencontre avec un liquidateur de Fukushima : « C’est l’enfer » | Rue89 Planète.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social