Visite photographique d’une léproserie à l’abandon dans le Bronx

A quelques centaines de mètres du quartier New-Yorkais du Bronx se situe une petite île dénommée North Brother Island. Cette île a accueilli, à partir de 1885, le Riverside Hospital, une structure destinée à l’origine à accueillir les malades de la variole. Ce rôle s’étendit par la suite à l’ensemble des personnes atteintes d’autres maladies contagieuses (typhus, malaria…), cette situation insulaire étant juste parfaite pour établir une quarantaine.


Agrandir le plan

Le Riverside Hospital ferma ses portes peu avant la seconde guerre mondiale et l’île North Brother Island se vit par la suite occupée successivement par des vétérans et leurs familles qui attendirent là la fin de la pénurie de logements aux U.S.A. après le conflit, puis par un centre de traitement et de réhabilitation de toxicomanes. Ce projet fût stoppé en 1960, et la North Brother Island est depuis lors totalement interdite au public.

Ainsi, désertée depuis plus de 50 ans, North Brother Island a vu la nature reprendre ses droits, une forêt très dense ayant repoussé parmi les ruines du Riverside Hospital, l’île devenant même un refuge pour un certain nombre d’espèces animales.

Les images présentées ci dessous sont de Ian Ference, jeune photographe amateur new-yorkais, qui s’est fait une spécialité de la photographie de décors humains abandonnés et en ruines, particulièrement dans la cité de New-York et ses environs.

Visite photographique de la North Brother Island, par Ian Ference :

La suite des images de cette galerie consacrée au Riverside Hospital sur la North Brother Island, le site officiel de Ian Ference, avec de nombreuses autres galeries richement illustrées. Il est à noter que la commercialisation de photographies constitue la seule source de revenus de ce photographe amateur. Si une image vous plait c’est ici que cela se passe.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social