En vidéo – 2012 : Voeux d’outre-tombe du Général De Gaulle à la Nation Française !

Un certain Ben Ouar-Y-Villon a publié sur youtube cette vidéo du Général De Gaulle présentant ces voeux à la Nation Française, depuis le royaume des morts. Et le Général n’est pas content, en particulier avec Nicolas Sarkozy, l’actuel chef de l’Etat Français…

 

« Françaises, Français ! Mes meilleurs vœux de nouvelle année, je vous les offre du royaume des morts. Les morts, depuis 5 ans, permettez-moi de le dire, se font beaucoup de souci, au sujet du sort de la France.

Parlons de l’actuel président : le vôtre depuis 5 ans, après avoir mis aux banlieues le feu, s’est trouvé lors de son élection, tout à coup, saisi de vertige.
On a même pu le voir à Latran* qui s’abandonnait, à la lecture de la bible, nous entraînant jusqu’au plus bas.

Par la suite, le grave déséquilibre de notre économie, résultat inéluctable d’une obligation à la dette depuis quarante ans,
des réductions énormes, subitement consenties on dit « Austérité »,
et des crédits… massivement prodigués pour la reprise… vous a conduit soudain et à chaud, à une crise planétaire qui met en cause la valeur du travail et par là même celle de vos retraites, celle de vos petits-enfants, risque de vous faire passer sous la dépendance de banquiers d’usuriers qui suscitent la faim odieuse des spéculateurs sur la France et sans parler de la Grèce !

Bref, je me retourne dans ma toooombe !

Mais à tous ces cons, que va-t-il arriver ? Je crois très fort, qu’après son passage à vide, la Nation française va se ressaisir. Le 6 mai, elle va, en 2012, montrer, massivement, qu’elle ne croit plus aux sornettes du Chef de l’Etat.

Après quoi, par les élections, elle va prouver d’une manière éclatante sa volonté de voir changer l’ordre, abolir les institutions, et poursuivre sa marche vers le progrès ! Faute de quoi les fanatiques du libre-échange les Goldman Sachs et les Barroso et les spécialistes de la démagogie auraient encore une fois beau jeu de … faire réélire celui qui vous fait un tel affront.

Voilà l’horizon d’une élection énorme, autrement dit, n’ayez pas peur. Et accordez-vous la grâce en l’an 2012, de vous offrir un homme plus fort et plus fraternel.

Françaises, Français, au début de l’année, pour la réussite de la France, je vous souhaite à tous, en son nom, en une fois, de renvoyer Nicolas. Vive la République, vive la France ! »

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social