Anton Kusters – une plongée en images dans la vie des Yakuza

Ce n’est qu’après plusieurs mois d’âpres négociations que le photographe belge Anton Kusters a obtenu de pouvoir faire un photo-reportage pendant deux ans au sein d’un gang Yakuza parmi les plus notoires, contrôlant les rues de Kabukicho, au cœur de Tokyo.

Pour ceux qui l’ignoreraient encore, les Yakuza sont parfois assimilés à une mafia, mais dans une version japonaise, composées d’hommes tatoués, avec un code de l’honneur extrèmement strict, dont la représentation la plus connue est le fait de se couper des doigts pour montrer sa bonne foi lorsque l’on présente ses excuses.

Selon les forces de police japonaises, les Yakuza représentent plus de 80 000 hommes actifs, dont les activités sont majoritairement le trafic de drogue, l’extorsion, et le jeu illégal. Il s’agirait là de la plus grande organisation criminelle au monde, ayant des ramifications jusqu’en Europe, aux Etats Unis d’Amérique, etc.

Anton Kusters a bénéficié d’un accès exclusif, ce qui lui a permis de suivre ces hommes partout, réunions d’affaires, maisons de bain, boites de nuit et même funérailles. Bref, une véritable plongée visuelle au sein d’une famille traditionnelle du crime japonais.

Site officiel d’Anton Kusters. et la page Wikipédia consacrée aux Yakuza, véritable mine d’information sur le sujet.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social