Photographies de Paris de 1910 à 1914 par Eugène Atget

Eugène Atget, né en 1857 à Libourne, eut une vie professionnelle chargée, puisqu’il commença à travailler très jeune comme mousse dans la marine marchande. Il avait pour vocation de devenir acteur, et le devint, en occupant une place pendant une quinzaine d’années dans une troupe ambulante de comédiens.

Cependant, victime d’une affection des cordes vocales, il finit par abandonner les planches, pour embrasser une carrière de peintre, dessinateur et photographe.

C’est particulièrement pour la photographie que Eugène Atget est resté dans l’histoire. En effet, l’homme compris vite que ses toiles et ses dessins se vendaient mal, ce qui n’était pas le cas de ses photographies.

Il faisait commerce de photographies de devantures de magasins, pour les revendre aux commerçants, et de sujets insolites comme les petits métiers de Paris, où son approche méthodique, systématique, quasi documentaire de ces sujets en ont fait une véritable aubaine pour diverses institutions, telles la Bibliothèque Nationale, qui lui en achètera des milliers. Par ailleurs, une part importante de sa clientèle est composée d’artistes, qui lui achètent des tirages en vue d’obtenir des sujets artistiques.

Cependant, la revente de ces images ne lui permis guère qu’une vie relativement chiche, et ce n’est que l’année qui le vit mourir qu’il passa à la postérité, après la découverte de ses travaux par Man Ray et les surréalistes qui disaient de lui qu’il était « Le Balzac de la caméra ».

Paris de 1910 à 1914, par Eugène Atget :

Biographie d’Eugène Atget sur wikipédia.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social