En images – si la Terre était un village de 100 habitants

Des chiffres astronomiques, difficiles à appréhender

La population mondiale est estimée, au mois de janvier 2011 à 6,890 milliards de personnes, et il est vraisemblable que le chiffre symbolique des 7 milliards soit dépassé dans le courant de l’année.

La progression de la population est véritablement exponentielle : nous sommes passés en l’espace de 100 ans, de 1,750 milliard (1910) au chiffre évoqué plus haut. Pour avoir une idée de la progression, une petite courbe de l’évolution de la population mondiale sur les 12000 dernières années :

Courbe de progression de la population mondiale sur 12000 ans (billions = milliards)

Bien entendu, cette population est analysée, disséquée par les scientifiques de tous bords, qui dressent des quantités astronomiques de statistiques sur le sujet. Cependant, la difficulté majeure limitant l’intérêt de ces études est qu’un cerveau humain connait quelques difficultés à se représenter mentalement ce que peut représenter un pourcentage donné sur de tels chiffres de population.

Prenons un exemple : on estime qu’en 2011, environ 20 % de la population mondiale souffre de la faim. 20 % de plus de 6 milliards d’habitants, cela représente à peu près 1,2 milliard de personnes. Le chiffre est là, mais il nous est impossible de nous représenter la chose de manière exacte, car ces chiffres dépassent nos capacités de représentation.

C’est ce phénomène qui a amené un certain Phillip M. Harter, professeur à l’école de médecine de l’Université de Stanford à proposer une solution pour que tout un chacun puisse se faire une idée : diminuer l’échelle, en ramenant la population mondiale à celle d’un village de 100 personnes.

Et si la Terre était un village de 100 personnes ?

Cette idée toute simple de réduction d’échelle s’avère pertinente : tout un chacun est capable de se représenter un groupe de 100 personnes, et il suffit ensuite d’appliquer à cet échantillon les ratios de la population globale pour que la magie opère :

Dans ce village de 100 personnes, la composition serait la suivante :

  • 60 Asiatiques (dont 20 Chinois et 17 Indiens),
  • 14 Américains (6 du Nord et 8 du Sud),
  • 13 Africains,
  • 12 Européens
  • un demi-Océanien
  • 52 femmes
  • 48 hommes
  • 70 non-blancs
  • 30 blancs
  • 70 non chrétiens
  • 30 chrétiens
  • 89 hétérosexuels
  • 11 homosexuels
  • 50,5 vivent dans le village,
  • 49,5 vivraient dans la campagne
  • 6 personnes possèderaient 59 % de la richesse du village
  • 50 habitants du village vivraient avec 2 dollars par jour
  • 25 vivraient avec 1 dollar par jour
  • 15 produiraient plus de la moitié des rejets de CO2 du village

 

  • 25 consommeraient les trois quarts de l’énergie totale
  • les 75 autres se contenteraient du reste, s’il y ont accès.

 

  • 17 n’ont ni services médicaux, ni abri adéquat, ni eau potable
  • 50 souffriraient de malnutrition
  • 70 seraient analphabètes
  • 80 personnes vivraient dans un logement insalubre (néfaste à leur santé)
  • 20 contrôleraient 86 % du PNB et 74 % des lignes téléphoniques
  • 11 habitants utiliseraient une voiture (ce chiffre passera à 20 dans 20 ans)
  • 20 disposeraient de 87 % des véhicules et de 84 % du papier utilisés
  • 9 auraient accès à l’internet
  • 1 seul aurait un niveau d’étude universitaire
  • chaque année, 1 habitant mourrait, laissant la place à 2,3 enfants nouveaux nés.

Le village verra sa population atteindre 133 habitants en 2025.

Bien entendu, ces chiffres, rendus plus compréhensibles par cette réduction d’échelle, n’en restent pas moins des chiffres, et d’aucuns ont jugé qu’il était possible de rendre la chose encore plus parlante (frappante ?), par exemple par l’image.

C’est le cas de Toby Ng, un designer réputé et plusieurs fois primé, qui a décidé de s’attaquer à la représentation graphique de ces statistiques, en réalisant les 20 infographies ci-dessous.

 

Si la Terre était un village de 100 habitants, en images, par Tony Ng :

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social