Contre le cybercrime, plus d’Internet

Le cybercrime organisé et la cyberdélinquance sont devenus de grosses affaires. On est très loin de l’image gentillette des pirates domestiques qui bravent la Hadopi en téléchargeant de la musique ou des « hackers » libertaires qui s’amusent à défier le système. L’OCDE, dans un rapport publié aujourd’hui, identifie la cybersécurité comme un enjeu stratégique et inclut une « cyberattaque visant une infrastructure critique » dans l’inquiétante énumération des cinq fléaux qui nous menacent. Face à un danger global et multiforme, créé par des ennemis mouvants et mal identifiés, une riposte coordonnée est souhaitable, mais la réunion du premier e-G8 à Paris n’a pas pris la bonne direction. Légiférer ou réguler servira sans doute l’image de quelques gouvernements voulant (se ?) donner l’illusion qu’ils vont terroriser les cyberterroristes, mais ne réglera rien.

Lire la suite : Contre le cybercrime, plus d’Internet.

Articles similaires :

Un Commentaire

  1. Marie Julie Nutellas

    Les musiciens attaquent ces actualités sur les droits d’auteurs : http://www.dailymotion.com/video/xox1zi_les-rois-de-la-suede-ta-liberte-de-voler_parniak Bien vu, nan ?

Laisser un commentaire

  • Social