Le scandaleux silence au sujet de Fukushima. Fukushima : It’s much worse than you think

Si l’on en croit l’industriel Tepco, le gouvernement japonais qui l’a toujours soutenu y compris dans ses décisions les plus hasardeuses et les industriels américains du nucléaire qui ont depuis les origines partie liée avec le Japon pour la gestion de son parc nucléaire, la situation à Fukushima serait potentiellement pire qu’elle ne le fut à Tchernobyl. Selon ces sources cependant, il n’y aurait pas de danger immédiat, tant du moins que l’on continuera à pomper de l’eau et qu’un nouveau fort tremblement de terre ne se produira pas. […]

la fusion des réacteurs touchés constitue désormais un processus sans doute impossible à empêcher, compte tenu encore une fois des connaissances scientifiques et technologiques du moment. Le refroidissement par eau ne pourra que le retarder de quelques temps, tout en noyant la région et la mer environnante sous des milliers de tonnes d’eau fortement contaminées. Une fois les nappes phréatiques ou les couches terrestres profondes atteintes, ce ne serait pas seulement une large périphérie autour de Fukushima qui deviendrait inhabitable, mais sans doute la ville de Tokyo elle-même. Dans l’hypothèse la plus grave, celui de l’explosion des centaines de tonnes de combustibles nucléaires présents sur le site, le Japon tout entier puis très vite des zones étendues de l’hémisphère nord pourraient être interdits à la vie humaine.

Lire la suite : Le scandaleux silence au sujet de Fukushima. Fukushima : It’s much worse than you think.

Articles similaires :

Un Commentaire

  1. je viens de lire l’article. c’est ahurissant. combien de catastrophes de ce type faudra-t-il encore pour que les hommes comprennent qu’ils sont au bord du gouffre qui est prêt de les engloutir tous. je ne sais pas ce que sera le monde de demain mais on peut parié qu’il ne sera pas radieux. radioactif ça sûrement.

Laisser un commentaire

  • Social