Vidéo-surveillance : surveiller… les surveillants !!!

La France a connu, ces dernières années un essor fulgurant du nombre de caméras de vidéo-surveillance dans le domaine public. Une tendance lourde, prônée par les politiques de tous bords, et largement appuyée par l’État français, qui, en 2009, a mis en œuvre un plan visant à aider les communes non encore équipées, pour un total de 30 millions d’euros d’argent public.

La France compterait environ 400000 caméras de vidéo-surveillance, dont plus de 30000 sur la voie publique. Ce nombre sans cesse croissant de caméras, accompagnant à merveille le discours sécuritaire ambiant ne va pas sans poser faire se poser de questions aux citoyens, particulièrement en une période financière difficile, avec une efficacité de ces installations de « vidéo-protection » que même Scotland Yard qualifie d’inutile, alors que le Royaume Uni est le pays le plus équipé au monde…

C’est dans ce genre de circonstance que l’on sera ravie d’apprendre l’existence d’un inventaire géolocalisé participatif destiné à lister l’ensemble de ces caméras de vidéo-surveillance. Cet initiative est le fait d’un collectif citoyen qui exploite les données d’Open Street Map (le concurrent libre de Google Maps) et celles de Bug Brother. Tout un chacun est appelé à contribuer et rajouter des éléments en sa connaissance, les résultats deviennent visibles sur la carte en question et se voient attribuer une licence creative commons.

A voir en ligne ici (pour les explications) et là, pour la carte,interactive, zoomable…

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social