Mars 2011, parodie publicité AREVA

Mars 2011, dernière parodie de la dernière campagne de pub AREVA, qui prend en compte l’accident nucléaire de la centrale de Fukushima. Cette parodie remet largement en question – et pour cause – la prétendue sûreté des installations nucléaires d’AREVA, vantées par leur dernière campagne de pub en date. Cette parodie précise par ailleurs le fait que l’autorité de régulation professionnelle de la publicité avait refusé la plainte que le Réseau Sortir du Nucléaire lui avait soumis.

Le motif de la plainte en question ? L’autorité de régulation professionnelle de la publicité préconise aux publicitaires « d’indiquer clairement et lisiblement les dangers pouvant résulter le l’utilisation, même normale, des produits et de ne pas donner ou paraître donner une garantie complète de sécurité dans les messages publicitaires.« . Le réseau Sortir du nucléaire avait porté plainte au Jury de Déontologie de la Publicité au motif qu’AREVA présentait « l’énergie nucléaire comme écologiquement vertueuse« .

Cette plainte a bien entendu été refusée, tandis que l’actualité est venue nous rappeler le potentiel vertueux du nucléaire sur l’environnement, les populations, et ce genre de petites considérations mesquines.

La version originale modestement nommé « L’épopée de l’énergie » (et qui avait modestement coûté 18 millions d’euros pour l’ensemble de la campagne ) :

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social