Londres septuple la facture d’un accident nucléaire pour ses industriels | Effets de terre

Contrairement à la France, victime de son puissant lobby pro-nucléaire, le gouvernent britannique à décidé de responsabiliser davantage les acteurs de la filière nucléaire sur son sol, en augmentant leur participation financière en cas d’accident.

On n’est jamais trop prudent. Le gouvernement britannique, qui mise sur le développement du nucléaire, veut alourdir la facture pour les industriels en cas d’accident.

Du nucléaire, oui, mais pas de subvention. C’est le credo du gouvernement Cameron, qui espère changer les règles du jeu outre-Manche. En cas d’accident dans une centrale sur le sol britannique, l’opérateur devra payer le premier milliard de livres sterling de dégâts (977 millions d’euros), sept fois plus qu’auparavant. Un seuil au delà duquel c’est le contribuable qui prendra sa part.

Lire la suite : Londres septuple la facture d’un accident nucléaire pour ses industriels | Effets de terre.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social