Vidéo (streaming) – Notre pain quotidien

Des images valent parfois tous les discours. Quand je regarde Notre pain quotidien, ma première réflexion est de penser que cette devise à été écrite pour ce film documentaire.

Ici, en effet, pas d’artifices, pas d’effets spéciaux. Pas de musique, non plus, donc pas d’ambiance ou d’effet provoqué, pas de dramatisation. Pas même de commentaires ou de narration !

Des images. Juste des images filmées pendant deux ans par Nikolaus Geyrhalter, avec un script écrit par Wolfgang Widerhofer et Nikolaus Geyrhalter, au sein de l’industrie agroalimentaire et dans les plus grands groupes agricoles européens.

Précisément où le consommateur n’a aucune chance de pénétrer. Cependant, il est important de noter que ce documentaire n’est pas un document à charge contre ces entreprises : jamais les marques concernées ne sont mentionnées. Le spectateur ignore ainsi le contexte des prises de vue qui constituent ce documentaire.

Filmées en plan fixe, les images donnent une impression de distance par rapport au sujet, de froideur presque clinique. Ainsi débarrassées de toute forme de mise en scène, elles se mettent à nous parler.

Deux thèmes sont abordés par Notre pain quotidien :

Le premier et principal de ces thèmes est la production de nourriture telle qu’elle est aujourd’hui massivement effectuée, c’est à dire de manière ultra-intensive, dans le but de réduire les coûts, et de maximiser la production et les profits. Vous verrez ici différentes production de nourriture : la viande de porcs, la viande de vache, le lait de vache, les poulets, les œufs, les poissons, les cultures hydroponiques, les récoltes de céréales, de fruits et de légumes.

Dans une moindre mesure, le film nous montre la place des machines dans cette production alimentaire via l’automatisation à outrance.

Notre pain quotidien nous donne donc à voir les coulisses où est produite la nourriture que nous consommons tous, chaque jour, nous laissant libre de nous faire notre propre opinion quant au fait de cautionner ou pas de telles méthodes. Bref, un documentaire transpirant la vérité, inquiétant, fascinant, et magistral. Un modèle du genre.

Notre pain quotidien a été primé :

  • Grand Prix du Festival international du film d’environnement, Paris, 2006
  • Prix EcoCamera : Rencontres internationales du documentaire de Montréal, 2006
  • Meilleur film : Ecocinema (Festival International du Film d’Athènes), 2006
  • Prix spécial du jury, catégorie « International » : Hot Docs (Festival International du Documentaire de Toronto), 2006
  • Prix spécial John Templeton : Visions du Réel, Nyon, 2006
  • Prix spécial du jury : International Documentary Film Festival Amsterdam, 2005

 

http://www.veoh.com/watch/v447809WFac4znT

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social