De la précarité énergétique

De la précarité énergétique

Un nouveau concept a récemment débarqué : il s’agit de la précarité énergétique.

Sont considérées comme précaires énergétiques toutes les personnes consacrant plus de 10 % de leurs revenus à payer des factures d’énergie, qu’il s’agisse d’électricité, de gaz ou encore de fioul domestique.

En France, le nombre de foyers rangés dans cette catégorie est estimé à quelques 3,5 millions de foyers, ce qui correspond à quelque 8 millions de personnes, soit plus de 12 % de la population. Il reste cependant à noter que toute une frange de la population française n’est pas prise en compte dans le calcul : celle qui ne peut plus se permettre de dépenser 10 % ou plus de ses revenus pour l’énergie, et qui, du coup, économise sur ce poste budgétaire…

Les raisons de tels chiffres sont au nombre de trois :

  • Insuffisance de l’isolation des logements.
  • Hausse des coûts de l’énergie :
    Parce que parfois, un graphique vaut tous les discours :

    Evolution du prix des énergies domestiques

  • niveau de revenu :
    Les revenus de cette « tranche de population » ne permettent plus de faire face à cette augmentation des coûts de l’énergie accompagnant les autres hausses de prix.

Sur ce sujet, un article de ru89, avec quelques témoignages, y compris de le forum qui y est attaché :

Précaires énergétiques : quand se chauffer devient un luxe | Eco89.

Articles similaires :

Laisser un commentaire

  • Social