2010, froid en Europe, chaud sur la Terre | Effets de terre

« Cette fois c’est officiel. L’année 2010 aura été la plus chaude sur la planète depuis le début des enregistrements de température, à égalité avec 2005, annonce l’administration américaine de l’océan et de l’espace (NOAA), via son Centre national de données climatiques (NCDC). 2010 restera aussi dans les annales comme l’année record en matière de précipitations, affirme la NOAA.

Bien évidemment, les européens de l’Ouest auront du mal à percevoir à quel point le climat terrestre avait pris un coup de chaud l’an dernier. Car en France, nous avons vécu l’année la plus fraîche de ces vingt dernières années, avec une température inférieure de 0,3°C à la moyenne 1971-2000, selon Météo France. Et en Grande-Bretagne, l’année a été fraîche aussi, avec en particulier un mois de décembre dont le dernier équivalent connu remonte à 1910. Mais à regarder la planisphère de la NOAA, il apparaît que l’essentiel des continents ont connu des excès de température, atteignant parfois 5°C. Seule l’Europe de l’Ouest, la Scandinavie, et une partie de la Sibérie ont vécu une année plus froide que la moyenne 1971-2000. […] ».

Lire la suite :

2010, froid en Europe, chaud sur la Terre | Effets de terre.

Articles similaires :

Un Commentaire

  1. et ce n’est qu’un début. la disparition inquiétante du gulf stream du à la fonte des glaces va entrainer à plus ou moins brève échéance des hivers plus rigoureux. ce courant nous apporte depuis des milliers d’années (sinon beaucoup plus) des courants chauds qui ont permis à l’europe de l’ouest de s’épanouir. mais le réchauffement climatique vient de changer la donne. il faut s’attendre au pire.

Répondre à dom's Annuler la réponse.

  • Social